Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 17:00

Et bien c'est autre partie du corps anesthésié, en étant complètement lucide et éveillé. De profonds changements de vie peuvent très bien survenir à  la suite d'une hypnose conversationnelle où le sujet n'était qu'en transe légère à  moyenne, souvent sans même s'en rendre compte.
La profondeur hypnotique est spectaculaire et agréable pour la personne -c'est pour cela qu'on la recherche- mais elle n'a aucun rapport avec l'efficacité que l'on peut attendre de la séance hypnotique.

Si certaines techniques nécessitent une transe plus profonde que ce que le sujet est actuellement capable d'atteindre, et bien on passera par une phase d'entraînement, jusqu'à  maîtriser l'état de conscience voulu. C'est sympathique à  travailler, mais c'est rarement "indispensable".

Cette Q&R a été trouvée sur CNQM : http://www.cnqm.qc.ca/modules/smartfaq/faq.php?faqid=65