Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/include/common.php on line 40

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199

Strict Standards: Non-static method XoopsErrorHandler::getInstance() should not be called statically in /home/drveniez/public_html/cnqm.qc.ca/class/errorhandler.php on line 199
CNQM - FAQ - Psychothérapie

Bienvenue

Recherche locale:


Connexion

English
english

Menu principal

Naturopathe en-ligne

MiniCalendrier

Services
SmartFAQ is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of InBox Solutions (http://www.inboxsolutions.net)
FAQ > Psychothérapie
 Résumé de la catégorie
Voici les informations en lien avec cette catégorie.
Catégorie Q&R Dernières Q&R publiées
 Psychothérapie
14 Que signifie psychosomatique ?

 Q&R
Ici, les Q&R publiées dans cette catégorie.
Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:17 (1248 Lectures)
La psychothérapie est un travail sur soi.

Avec le soutien d'un psychothérapeute - et en général sans prendre de médicaments - le patient cherche à  effectuer des changements dans sa vie, qui doivent lui permettre d'alléger sa souffrance.

Toute psychothérapie a pour but une évolution, que ce soit l'élimination de symptômes spécifiques, la maîtrise de conduites inadéquates ou d'attitudes qui rendent malade, ou la découverte d'autres modes de comportement et de vie.

La psychothérapie est un processus d'apprentissage se déroulant dans le cadre de la rela-tion entre le patient et le thérapeute.

Dans la mesure où l'être humain apprend relativement lentement - surtout lorsqu'il s'agit de revoir des attitudes fortement ancrées -, le traitement psychothérapeutique requiert du temps et de la patience.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:18 (1246 Lectures)
C'est la relation thérapeutique qui représente l'alpha et l'oméga de toute thérapie.

Toute psychothérapie se fonde sur une relation entre patient et thérapeute. Aucun effet chimique, psychique ou surnaturel n'est impliqué.

Les diverses méthodes psychothérapeutiques conçoivent de manière différente les entretiens entre patient et thérapeute ; c'est ce qui les différencie. Elles accordent plus ou moins d'importance aux divers aspects des échanges entre humains, ou à  différents thèmes qui feront l'objet d'entretiens.

Certaines se centrent par exemple sur les rêves, d'autres sur les libres associations, d'autres encore sur la situation actuelle du patient, sur son enfance, ou sur son comportement, etc.. Un psychothérapeute qualifié expliquera sa méthode au patient, et lui signalera les limites de cette dernière.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:19 (1204 Lectures)
Il n'existe pas de réponse simple à  cette question.

Certaines approches thérapeutiques conviennent au traitement de toute une série de trou-bles psychiques, alors que d'autres sont plutôt conçues pour traiter des problèmes de comportement relativement sim-ples et clairement définis.

La manière dont on se perçoit soi-même joue également un rôle au moment de choisir une méthode de thérapie: suis-je une sorte de « machine » que je voudrais voir « réparée » le plus vite possible ou est-ce que je préfère assumer plus de responsabilité pour moi-même ?

Est-ce que je souhaite « me développer »? Est-ce que je désire mieux comprendre mes conflits inconscients et rechercher de meilleures manières de les résoudre ?

Un bon psychothérapeute connaît les différences entre les diverses approches et peut vous aider à  choisir la méthode qui vous conviendra le mieux.

La psychothérapie est une discipline scientifique indépendante, dont la pratique représente une profession indépendante et libre.
Vous désirez consulter un vrai psychothérapeute? Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du;

" Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec" (CPMDQ).


Diplôme et approches non reconnues par le syndicat :


THÉRAPEUTE EN UNE APPROCHE ÉNERGÉTIQUE, n'est pas un psychothérapeute
THÉRAPEUTE CONJUGAL, n'est pas un psychothérapeute
THÉRAPEUTE EN POLARITÉ, n'est pas un psychothérapeute
THÉRAPEUTE FAMILIAL, n'est pas un psychothérapeute
THÉRAPEUTE conjugal et familial n'est pas un psychothérapeute
Psychologie conventionnelle, n'est pas un psychothérapeute
PRATICIEN DE DANCE ANGELIC, n'est pas un psychothérapeute
Psychiatrie, n'est pas un psychothérapeute
travailleur social, n'est pas un psychothérapeute
infirmière, n'est pas un psychothérapeute
conseillé en orientation, n'est pas un psychothérapeute

1. Psychanalyse (Freud, Lacan, etc.) : le client est étendu sur le divan et l'analyste est assis derrière, hors de la vue du patient — qui projette ainsi sur lui des sentiments refoulés ou, liés souvent à  sa première enfance. Durée : plusieurs années à  raison de plusieurs séances par semaine. Psychiatrie, Psychologie Cliquer ici

2. Psychothérapie d'inspiration analytique (Freud, Jung, Adler, Klein, Lacan, etc.) : psychothérapie en face à  face, basée sur les principes psychanalytiques (importance de la sexualité, du refoulement, des traumatismes infantiles, du transfert, etc.) mais cadre plus souple. Séances moins fréquentes et durée totale de quelques années. Psychiatrie, Psychologie Cliquer ici

3. Thérapie comportementale (Pavlov, Skinner) — dite encore « cognitivo-comportemen-tale » : déconditionnement progressif (ou par « immersion » plus intensive) :Clarification des mécanismes de défense et modifications des croyances. Exercices à  reprendre à  la maison, entre les séances. Psychologie

4. Thérapie familiale systémique (nombreux courants) : au lieu de traiter isolément le « patient désigné », on traite la famille dans son ensemble comme un « système » global de communications et d'habitudes. Séances collectives, souvent avec deux thérapeutes, séances en nombre limité (par exemple, 10 à  20 séances, espacées d'un mois). Psychologie


Remarques :
Les méthodes évoquées à  partir du n° 1 à  4 sont souvent regroupées dans le courant «Psychiatrie ou Psychologie » de la Psychothérapie non reconnues par le Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec.


" Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec" (CPMDQ)


Diplôme et approches reconnues par le syndicat :

Principales méthodes du courant humaniste ou existentiel de Psychothérapie.


5. Approche « centrée sur la personne » (Carl Rogers) : écoute active, avec reformulation des dires du client. Le thérapeute se veut « non directif », dans une attitude d'acceptation incon-ditionnelle de l'autre, dans sa différence et sa singularité. Psychothérapie

6. Gestalt-thérapie (Perls) : approche globale de l'individu selon les 5 principales dimensions de l'être : physique, affective, cognitive, sociale et spirituelle — ou, en d'autres termes, interaction permanente entre le corps, le cœur, la tête, l'environnement social et l'idéologie sous-jacente de chacun (le sens de sa vie). Travail à  la fois verbal et corporel. Se pratique en thérapie individuelle ou en thérapie de groupe. Travail sur le contact, ses évitements et ses ruptures et sur l'analyse de la relation actuelle avec le thérapeute. Psychothérapie

7. Analyse transactionnelle ou AT (Berne) : l'AT analyse les transactions psychologiques et les « jeux » inconscients entre les personnes, prenant en compte leurs « états du moi » (Parent, Adulte, Enfant) et leur « scénario de vie » inconscient construit à  partir de décisions prises dans le passé. Approche à  la fois cognitive, émotionnelle et comportementale, l'AT vise à  responsabiliser le client avec un contrat thérapeutique qui fixe les objectifs de la thérapie. Psychothérapie

8. Psychodrame (Moreno) : mise en scène théà¢trale de la vie du client : situations passées, actuelles ou futures (espérées ou redoutées), avec participation des membres du groupe qui tiennent les différents rôles évoqués par le protagoniste principal. Psychothérapie

9. Programmation Neuro-Linguistique ou PNL thérapeutique (Grinder et Bandler) : recherche de « l'excellence » dans la communication par les différents canaux de contact : visuel, auditif, kinesthésique, etc. Ajustement du langage à  celui de l'autre. Thérapie brève, visant surtout un changement du comportement ou la sédation d'un symptôme (phobies, etc.). Psychothérapie



10. Hypnothérapie (Freud, Mesmer) : travail sur les états de conscience modifiés permettant de mobiliser les souvenirs enfouis et les ressources profondes de l'inconscient. Les différentes techniques; de visualisation, de relaxation, de respiration et détente, d'hypnotisme, de suggestions post-hypnotiques. L'hypnose est l'outil de changement le plus puissant connu dans le monde actuellement. L'hypnose est un état naturel de l'esprit. Psychothérapie hypnothérapeute n. Définition : Personne qui utilise l'hypnose afin de guérir ou de soulager les gens.Note(s) : L'hypnothérapeute peut intervenir avec d'autres spécialistes, par exemple, en obstétrique ou en dentisterie, pour permettre des interventions sans douleur ou encore pour travailler à  la résolution de problèmes liés à  l'anxiété, à  l'alimentation, aux phobies ou au tabagisme.[Office de la langue française, 1999]



11. Analyse Psycho-Organique (Boyesen) : association d'une approche psychanalytique et d'un intérêt porté au corps, mais sans mobilisation explicite de ce dernier. Psychothérapie

12. Thérapies psychocorporelles. Nombreuses variantes, telles que :

de 13 à  17.

13. L'analyse bioénergétique (Lowen) qui vise à  débloquer la «cuirasse corporelle». Psychothérapie

14. L'intégration posturale (Painter) : recherche d'équilibre somato-psychique. Psychothérapie

15. La thérapie émotionnelle (Jallenques) : libération par « catharsis » des émotions bloquées (rage, peur, dégoût, etc.) Psychothérapie

16. La thérapie primale (Janov) et la thérapie par le cri (Casriel) : le développement est supposé bloqué par un traumatisme ancien, qu'on va tenter de revivre. Psychothérapie

17. Psychosynthèse (Assagioli) : approche intégrative, issue de la psychanalytique jungienne, incluant le corps, les émotions, l'intellect et la dimension spirituelle. Psychothérapie

18. Sophia-analyse (Mercurio) : issue de la psychanalyse jungienne et britannique, intégrant la dimension existentielle, philosophique et anthropologique. Travail fréquent en groupe. Psychothérapie

19. Psychologie de la Motivation (Diel) : réhabilitant l'introspection et le dialogue, Diel, dans une vision évolutive, distingue un « sur-conscient » constructif du « surmoi » répressif. Psychothérapie

20 . Psychothérapie en Sexologie : dont l'action est de favoriser la prise en charge individuelle, collective de la dimension sexuelle chez l'être humain. C'est un ensemble de méthodes de traitements des troubles psychiques, émotifs, affectifs en rapport avec la sexualité. Le langage est le moyen le plus populaire par lequel s'effectue une séance en sexologie.Psychothérapie

21 . Le focusing (Eugene Gendlin) : ou centrage sur soi, Il se caractérise par une attitude d'attention au « senti », c'est-à -dire à  ce qui se passe en soi : les émotions, les sensations kinesthésiques ainsi que les perceptions viscérales toutes à  la fois. En anglais, le terme focusing veut dire « se concentrer sur » ou, comme en photographie, « faire une mise au point sur »; il s'agit donc d'accompagner le senti afin de lui permettre de se préciser et de révéler des informations pertinentes.Psychothérapie


22. Émotivo-Rationnelle (Albert Ellis ) : Elle allie gros bon sens, compréhension et acceptation chaleureuse de la personne, esprit scientifique rigoureux , est basée sur la constatation que nos émotions proviennent, non pas des événements qui se produisent, mais bien de notre façon de penser face à  ces événements, de notre façon de les voir, de les interpréter. Et l'observation de soi et des autres nous amène à  constater que dans la très grande majorité des cas, des pensées réalistes nous amènent à  nous sentir bien émotivement et à  agir et communiquer efficacement et que des pensées irréalistes nous procurent des émotions négatives et fortes et nous amènent à  nous comporter et à  communiquer inefficacement, une thérapie qui apporte des résultats rapides et durables, ce que personne ne dédaigne…"Réaliste", "Rationnelle". "Cognitive", "" et parfois " Psychothérapie brève " Psychothérapie

.

23. L'art-thérapie : L'art-thérapie au Québec s'est développé à  partir du début des années 1980 (Humber, 1998). L'art-thérapie est une approche thérapeutique fondée sur certains principes de la psychothérapie et des arts visuels. L'art-thérapie propose une expérience créatrice, ludique et visuelle, et constitue une expression de soi non-verbale et symbolique. L'art-thérapie se déroule dans le cadre d'une relation thérapeutique où la création d'images est utilisée comme moyen de communication première. L'activité artistique concrétise une expression consciente et inconsciente, et est en soi un agent thérapeutique. À partir de divers procédés artistiques (dessin, collage, peinture, sculpture) le client vit et exprime des émotions, des conflits ou évoque des souvenirs. Lors de la séance, le client peut explorer verbalement son symbolisme et la signification de son imagerie avec l'art-thérapeute. Psychothérapie


Remarques :
Les méthodes évoquées à  partir du n° 5 à  23 sont souvent regroupées dans le courant « humaniste ou existentiel » . de la Psychothérapie reconnus par le Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec.


Certaines approches éclectiques, intégratives ou multiréférentielles combinent plusieurs méthodes, par ex. : AT et hypnothérapie, Thérapie émotionnelle et primale, Gestalt et hypnose, Psycho-drame et hypnose, etc.
Plusieurs des méthodes citées proposent aussi des thérapies sexologiques et de couple.
Vous désirez consulter un vrai psychothérapeute? Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du;

" Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec" (CPMDQ)

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:20 (1323 Lectures)
Notez comment la formation de ces trois professions diffère!

Notez comment les traitements diffèrent!


Psychothérapie
Spécialiste en psychothérapie

Le psychothérapeute est un professionnel de la médecine douce habilité à  traiter des personnes souffrant de troubles psychiques ou somatiques.

Son travail consiste à  aider ses patients non seulement à  libérer des traumatismes du passé, mais aussi à  ce comprendre dans son état dans le but d'atteindre un bien être intérieur.

Généralement, la durée du traitement du psychothérapeute peut varier entre la période d'un mois et deux ans et ne requiert aucune médication synthétique, ni chirurgie, ni congé prolongé.

La formation académique du psychothérapeute est d'un minimum de 1500 heures et plus, et consiste en des études sur différentes techniques d'approche humaniste ou existentiel de Psychothérapie. dans le but de libérer la racine des chocs et des traumatismes émotifs chez l'individu.

La psychothérapie, contrairement à  la psychologie conventionnelle ou à  la psychiatrie, ne traite pas au niveau des symptômes, toutefois elle traite au niveau de la racine du problème qui cause les symptômes. Quoique ce titre n'est pas contrôlé au Québec, afin de protéger le public et de protéger cette profession, la CPMDQ a établi les standards les plus élevés en matière de formation et d'éthique avec, entre autres, un comité de discipline qui traite efficacement toute plainte écrite du public. Quant à  l'exercice de la psychothérapie, en général le grand public favorise les approches en psychothérapie plutôt que les approches en psychologie classique ou en psychiatrie. Les psychothérapeutes Québécois sont fiers de leur profession et de leur titre.


Spécialiste en psychologie
Psychologie

Le psychologue est un professionnel qui possède une maîtrise de niveau universitaire, en faculté d'Art pour pratiquer la psychologie. Son but est de traiter des personnes souffrant de troubles psychologiques. Les techniques généralement utilisées par le psychologue sont d'une approche psychanalyse et de l'écoute du patient.

Le psychologue contrairement au psychothérapeute traite les symptômes du problème et travaille en étroite collaboration avec les psychiatres. Cela explique pourquoi, dans certains cas, les traitements en psychologie classique requièrent beaucoup plus de séance et d'année, parfois même de très longue durée dans l'espoir d'arriver à  un bien être intérieur.

Au Québec, le titre de psychologue est réservé et protégé, ainsi tous les psychologues doivent sans exception être inscrits au tableau des membres de l'Ordre des psychologues du Québec.

La psychothérapie est une discipline scientifique indépendante, dont la pratique représente une profession indépendante et libre. WHO, de les nations unis.

Étant donné que la science de la psychothérapie appartient au médecine douce, pourquoi induire le public en ereur? Un psychologue n'est pas un psychothérapeute, donc nommez vous par votre titre réel qui est un psychologue. Soyez fier de votre profession et de votre titre.


Spécialiste en psychiatrie
Psychiatrie

Le psychiatre est un spécialiste traitant de graves maladies mentales sur une base médico-psychiatrique.

Sa formation consiste en des études de médecine, MD, suivies d'une spécialisation dans le cadre d'institution psychiatrique et de pharmacopée.

Plusieurs professionnels s'occupent de problèmes de santé mentale mais le seul à  offrir un diagnostic et un traitement complet de la personne, tant sur le plan biologique, psychologique que social, c'est le psychiatre.

On peut le consulter directement ou sur recommandation d'un autre professionnel de la santé comme par exemple; le médecin de famille, le psychologue, le travailleur social, l'infirmière..

Suite au diagnostic du psychiatre, les méthodes de traitement les plus fréquemment utilisées sont la prescription de médicament (antidépresseurs, sédatifs, anxiolytiques, antipsychotiques, lithium, etc.), psychanalyse, l'incarcération du patient dans un hôpital psychiatrique, la contention physique, la contention chimique, les traitements par l'électro-choc et dans certains cas toutefois moins fréquents, la chirurgie au cerveau, pourquoi induire le public en ereur? Un psychiatre n'est pas un psychothérapeute, donc nommez vous par votre titre réel qui est un psychiatre. Soyez fier de votre profession et de votre titre.



Vous désirez consulter un vrai psychothérapeute? Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du;

Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec (CPMDQ).

Il est de votre droit en tant que patient de savoir les expériences académiques d'un thérapeute que vous planifiez consulter. Soyez vigilant et n'hésitez pas à  lui demander lors de votre première rencontre ci il est un psychologue ou un psychiatre,!

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:21 (1204 Lectures)
Généralement, la durée du traitement du psychothérapeute peut varier entre la période d'un mois et deux ans et ne requiert aucune médication synthétique, ni chirurgie, ni congé prolongé.

La formation académique du psychothérapeute est d'un minimum de 1500 heures et plus, et consiste en des études sur différentes techniques d'approche humaniste ou existentiel de Psychothérapie. dans le but de libérer la racine des chocs et des traumatismes émotifs chez l'individu.

Vous désirez consulter un vrai psychothérapeute? Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec (CPMDQ).

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:21 (1225 Lectures)
A chaque fois que l'on se sent dans une souffrance difficile à  gérer par ses propres moyens , qu'il s'agisse d'une problématique interne ou de ses relations aux autres, pris dans des rapports familiaux ou affectifs qui blessent plus qu'ils n'aident, lorsqu' en particulier l'on traverse des moments d'angoisse de façon répétée. Tout état qui donne le sentiment de mal être profond .

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:22 (1263 Lectures)
Il n'y a pas de psychothérapie possible sans demande même dans le cas d'enfants très jeunes. Cela s'explique par le fait que la demande est liée au désir que quelque chose change. La psychothérapie ne peut s'engager que si la personne est prête a en payer le prix financier et psychique

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:22 (1265 Lectures)
Les psychothérapies d'enfant sont différentes de celles des adultes. D'une part parce que l'enfant est dépendant matériellement et psychiquement de ses parents, d'autre part parce que ses façons de penser sont différentes de celles de l'adulte. Du matériel (papier, crayon, jouets) est mis a la disposition de l'enfant pour qu'il puisse dire. Les parents peuvent être reçus a certains moments de la psychothérapie. Si le psychothérapeute ne dit rien du contenu de la psychothérapie (cf. secret professionnel), l'enfant est lui tout a fait en droit d'en parler a qui bon lui semble. L'accompagnement des parents est très important : l'enfant ne renoncera a ses symptômes que s'il sent que ses parents lui autorisent ce changement.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:22 (1236 Lectures)
Comme dans toute profession, des dérives existent.

A éviter : les prix prohibitifs, les promesses de guérison , les théories fumeuses ( énergie spirituelle,fluides et prémonitions etc..), le mélange avec l'astrologie, les pratiques "paranormales" ou magiques , le clientelisme, les transgressions de la règle d'abstinence et de confidentialité.

Vous désirez consulter un vrai psychothérapeute? Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du Syndicat Professionnel des Psychothérapeutes du Québec (CPMDQ).

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:23 (1184 Lectures)
L'Organisation Mondiale de la Santé définit la santé comme un état de complet bien-être physique mental et social (il ne s'agit donc pas seulement de l'absence de maladie ou d'infirmité).

La santé mentale est un des éléments de la santé. Certains la définissent comme l'aptitude parfaite à  nouer des relations harmonieuses avec ses semblables.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:23 (1304 Lectures)
On appelle psychothérapie toute technique de soins des troubles psychiques ou de la souffrance psychique qui fait appel à  la parole.

En clair, cela veut dire que le psychothérapeute n'utilise pas de médicaments ; son travail va permettre à  la personne de comprendre ce qui se passe et de ne plus souffrir de ses troubles psychiques. Il s'agit d'entretiens qui amèneront la personne à  mieux se comprendre sur le plan psychique, et en conséquence à  se réorganiser et à  ne plus souffrir de ses troubles.

On parle généralement plutôt de psychothérapie pour des techniques de soins courts, généralement de quelques mois, mais parfois seulement de quelques séances seulement pour certaines indications.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:24 (1272 Lectures)
La névrose est une affection psychique sans altération de la personnalité. La personne est conscience du caractère pathologique de ses troubles qui entravent son existance.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:24 (1207 Lectures)
La psychose est une affection mentale caractérisée par une altération de la personnalité, avec généralement délire et parfois hallucinations. La personne n'est pas consciente de son état.

Ne pas confondre ce terme avec l'utilisation du mot psychose pour désigner un état de panique collective devant une menace.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Demandé et répondu par Anonyme le 16-Jun-2005 12:25 (1833 Lectures)
On parle de troubles psychosomatiques lorsqu'une souffrance psychique occasionne des manifestations physiques (ou organiques), par exemple des troubles digestifs, respiratoires, des douleurs...

La psychosomatique est avant tout une méthode d'approche et d'analyse des patients ( souffrant des maladies du corps) et non une méthode pour traiter les maladies relevant d'une causalité psychosomatique.

  Imprimer la Q&R Envoyer la Q&R

Copyright: Copyright CPMDQ © 2001-2007 By CNQM
All trademarks used are properties of their respective owners. All rights reserved.